Les trois phases d'études successives :

Le «diagnostic» territorial

Véritable « photographie » de la commune, ce document permet d'analyser les atouts et contraintes de la ville sous tous les angles :

  • habitat,
  • économie,
  • équipements,
  • déplacements,
  • patrimoine,
  • environnement...

Le Projet d'Aménagement et de Développement Durable (PADD)

Pièce centrale du PLU, il formalise les choix retenus par les élus à partir des enjeux du diagnostic et les traduit en orientations concrètes pour le développement futur des Essarts. Il formalise les enjeux émergeant du diagnostic et les traduit en orientations générales d'aménagement et d'urbanisme.
Des orientations particulières d'aménagement peuvent venir préciser des opérations envisagées pour certains secteurs bien délimités.

Le règlement et le zonage

Le règlement traduit les orientations du PADD en déterminant « où? » et « comment ? » construire. Il est complété par des documents graphiques, dont le plan de zonage, qui délimite les différentes zones de règlement.

La loi prévoit 4 types de zones :

  • Les zones urbaines, dites « zones U » : ce sont « les secteurs déjà urbanisés.
  • Les zones à urbaniser, dites « zones AU » : zones à urbaniser ou destinées à être ouvertes à l'urbanisation.
  • Les zones agricoles, dites « zones A » : seules les constructions ou installations nécessaires aux services publics et à l'exploitation agricole y sont autorisées.
  • Les zones naturelles et forestières, dites « zones N ».

Ces zones peuvent être subdivisées en sous-zones en fonction notamment des orientations du Projet d'Aménagement et de Développement Durable (ex : Ua, Ub, Na, Nb, etc...)